Juste pour le fun

Comment Lucy chanceuse a survécu à l'empoisonnement

Comment Lucy chanceuse a survécu à l'empoisonnement

Barbara et Gerald Kawadler adorent leur chien Lucy, alors quand le mélange Labrador retriever est presque mort en mangeant un hamburger à la strychnine, ils étaient complètement désemparés.

Le cauchemar a commencé le lendemain de Noël 1998. Le couple de Milton, dans le Massachusetts, a laissé Lucy et les deux chiens de leur fille dans la cour. Il ne fallut pas longtemps avant que Lucy soit frappée.

"D'abord, elle était hyperactive", se souvient Barbara. "C'était comme si elle ne pouvait pas trouver de place pour elle-même. Puis elle a commencé à avoir des crises."

Contrôle des saisies

Les Kawadler ont transporté Lucy à l'hôpital Angell Memorial Animal Hospital de Boston, où la vétérinaire Tracy Lehman l'a soignée. "Au début, ils ne savaient pas ce qui n'allait pas", explique Barbara. Lucy a été mise sous Valium pour tenter de contrôler ses crises.

Les Kawadler ont laissé Lucy à Angell et sont rentrés chez eux pour découvrir que les chiens de leur fille étaient également gravement malades. Le Grand Danois est mort avant de le faire monter dans la voiture. Le Labrador jaune a succombé en route vers Angell. Lucy était la seule survivante.

Hamburger Patty empoisonné

Une fouille de la cour a révélé une galette de hamburger contaminée à la strychnine. Quelqu'un dans le quartier empoisonnait les chiens.

Les Kawadlers se sont rappelés comment Lucy est entrée dans leur vie il y a près d'une décennie alors qu'elle n'était qu'un chiot. Quelqu'un au bureau de leur fille l'a amenée au travail. Une chose en amena une autre et les Kawadler avaient un nouvel animal de compagnie sous leur toit. Gerald a amené Lucy avec lui dans son entreprise de chauffage et de climatisation presque tous les jours. "Elle était en charge des plaintes", explique Barbara en riant.

Mais ce jour de décembre 1998, Lucy se battait pour sa vie. Le Valium ne contrôlait pas ses crises qui, si elles n'étaient pas contrôlées, auraient pu causer des lésions cérébrales. Les médecins l'ont donc anesthésiée, ce qui a fait l'affaire, puis l'ont intubée pour qu'elle puisse respirer. Ils ont également effectué un lavage gastrique - pour pomper essentiellement son estomac - et lui ont donné du charbon activé pour absorber les toxines restantes.

En tout, le poison a tué six chiens appartenant à quatre familles. Seule Lucy a survécu, probablement parce qu'elle mangeait moins que les autres et parce qu'elle était traitée rapidement. Aucune arrestation n'a été effectuée.

Lucy a quitté Angell - à la grande pompe des médias - et était à la maison pour accueillir la nouvelle année. Elle va toujours fort, et les Kawadlers ne pourraient pas être plus heureux.

"Lucky Lucy est bel et bien en vie", rapporte Barbara.