Général

Pleins feux sur les Jeux olympiques: Blyth Tait et Chesterfield

Pleins feux sur les Jeux olympiques: Blyth Tait et Chesterfield

Le Néo-Zélandais Blyth Tait est le candidat le plus prometteur pour l'or olympique de trois jours à Sydney. Sa victoire serait cependant douce-amère car il n'aura qu'un seul des deux chevaux qu'il a qualifiés pour la compétition olympique.

Le partenaire pur-sang de 16 ans de Tait, Chesterfield, est décédé subitement le 14 août en Angleterre après une séance d'entraînement au galop. La cause suspectée: arrêt cardiaque.

La perte du hongre bai est particulièrement poignante en raison de la façon dont Tait et Chesterfield sont devenus partenaires.

L'ancienne propriétaire de Chesterfield, Melissa Bradley, est décédée dans un accident de voiture en 1994. Elle avait sauvé Chesterfield de l'usine de nourriture pour animaux de compagnie après ses jours en tant que cheval de course et l'a chevauché pendant son adolescence au Pony Club. Bien que la plupart des gens aient trouvé le cheval banal, Melissa croyait en son talent.

Le potentiel olympique de Chesterfield reconnu

C'était son souhait que si quelque chose lui arrivait, Chesterfield irait à Tait, et c'est avec Tait que son potentiel olympique s'est réalisé. Le duo a mené l'équipe néo-zélandaise à la médaille de bronze aux Jeux olympiques d'Atlanta en 1996 et a remporté le Burghley CCI 1998 en Angleterre.

Tait a déclaré que la perte de Chesterfield est un coup dur pour l'équipe néo-zélandaise mais, plus particulièrement, une perte personnelle pour lui. "Il va me manquer", explique Tait. "C'était un beau cheval."

Les parents de Melissa, Sue et Ewen Haglund, à Foxton, en Nouvelle-Zélande, avaient prévu de se rendre à Sydney pour regarder Chesterfield en compétition. Ils ont aimé suivre le succès du cheval pour rappeler leur fille. Maintenant, ces plans vont changer.

Chesterfield avait été examiné peu de temps avant sa mort et semblait en excellente santé. Tait a indiqué qu'il n'y avait aucune indication qu'il était malade.

Un porte-parole du Comité olympique néo-zélandais a exprimé sa sympathie à Tait, notant le partenariat spécial qui existe entre un cavalier et son cheval. Tait concourra à Sydney avec son autre qualifié olympique, Ready Teddy, avec qui il a remporté la médaille d'or individuelle aux Jeux d'Atlanta en 1996.

Voir la vidéo: Pleins feux sur l'athlétisme dans le Pas-de-Calais ! (Octobre 2020).