Général

Le chien a mangé du gâteau au chocolat

Le chien a mangé du gâteau au chocolat

Le chien a mangé du gâteau au chocolat

Dog a mangé du gâteau au chocolat est une blague sous la forme d'une courte histoire qui a été répétée et racontée depuis au moins le 19ème siècle.

Une version de l'histoire est parfois racontée dans un journal ou un magazine, avec le titre « Un chien a pris le gâteau ». La nouvelle est aussi souvent racontée dans un livre pour enfants, généralement en répétant le titre de l'histoire.

Origines

Il existe de nombreuses variantes de cette histoire, avec des différences mineures dans les détails. La plupart des versions montrent que la personne apprend qu'un chien, un errant, a mangé un gâteau au chocolat qui était destiné à un enfant. Ceci est presque toujours suivi de la question « Qui a ramené le gâteau à la maison ? » et une réponse rapide, "Je l'ai fait". Une version populaire se termine par l'enfant déclarant : « Je pensais que tu avais ramené le gâteau à la maison ».

D'autres variantes peuvent dire que l'errant a mangé le gâteau en premier. Si cette version est donnée, la question peut être posée à l'enfant : « Qu'avez-vous fait en premier ? Il existe des variantes de l'histoire qui n'impliquent pas d'enfants, comme un policier posant la question, mais aucune réponse n'est donnée. Un homme est parfois représenté comme la personne qui pose la question au chien dans un lieu public.

Les variantes incluent des histoires qui sont racontées du point de vue du chien (comme ce qu'il ressentait) ou d'une autre personne, comme le commerçant. Certaines versions affirment que l'histoire a été racontée par un enseignant dans une salle de classe. Le chien peut être représenté comme un attrapeur de chien, un policier, un travailleur social ou un médecin.

Certaines versions disent qu'un enseignant est celui qui pose la question et qu'il y avait un enfant dans la classe à ce moment-là.

Le nom est un jeu de mots sur l'expression « Qui est Afrd du grand méchant loup ? »

Il existe de nombreuses variantes de l'expression « chien a mangé mes devoirs », commençant souvent par « Il était une fois un devoir pour moi… » et « Il était une fois un devoir pour moi… » et « Il y avait était un devoir pour moi... et le chien l'a mangé". Il y a aussi un "chien a mangé mes devoirs", un "chien a mangé mes devoirs", un "chien a mangé mes devoirs" (mais le chien a mangé les devoirs et pas le chien, pas le gamin), un "chien a mangé mes devoirs" (mais le chien a mangé les devoirs, pas l'enfant), un "chien a mangé mes devoirs", un "chien a mangé mes devoirs" (mais l'enfant a mangé les devoirs) et un "chien a mangé mes devoirs" (mais l'enfant a mangé les devoirs).

Variantes

Dans une histoire écrite en 1853, un homme est décrit comme rentrant chez lui après une journée de travail et reçoit un gâteau au chocolat de sa femme. Sa femme demande : « Qui a ramené ça à la maison ? auquel il répond, "Je l'ai fait." Elle demande : « Qui l'a emporté ? auquel il répond, "Je l'ai fait."

Une variante de ceci est parfois racontée du point de vue du chien.

Une version populaire dit que la question est posée par une femme à son fils dans un restaurant :

« Qui a ramené ça à la maison ? » demande-t-elle en désignant le gâteau au chocolat.

"Moi", répond le garçon.

« Vous voyez ce que je veux dire. Qui l'a mangé ? elle exige.

"Je l'ai fait", répond le garçon.

« Qui l'a emporté ? »

« Je l'ai fait », dit le garçon.

« Qu'est-ce que tu fais en train de le manger ?

"Je le mange", répond le garçon.

"Qui est-ce?" demande la femme en désignant le chien qui est assis aux pieds du garçon.

"C'est moi", dit le garçon.

"Qu'est-ce que tu fais?"

"C'est moi", dit le garçon.

« Qui est le grand méchant loup ? dit la femme en désignant le garçon.

Le garçon est silencieux.

"Qu'est-ce que tu fais?"

"C'est moi", dit le garçon.

"Qu'est-ce que tu fais?"

"Moi."

"Qui es-tu?" demande la femme au garçon.

"C'est moi", dit le garçon.

« Qui l'a mangé ? » demande la femme.

"Je l'ai fait", répond le garçon.

« Qui l'a ramené à la maison ? »

« Je l'ai fait », dit le garçon en désignant le gâteau.

« Qui l'a emporté ? »

"J'ai fait."

« Qui est le grand méchant loup ?

"Je suis."

"Qu'est-ce que tu fais?"

"C'est moi", dit le garçon.

"A qui as-tu fait ça ?"

« Je l'ai fait », dit le garçon.

"Qu'est-ce?"

"Moi."

Une version de l'histoire racontée par un travailleur social comprend une variante de la question « Qui est-ce que c'est le grand méchant loup ? » comme suit:

Il y avait une assistante sociale nommée Jane qui est venue à la maison.

« Jane, quel est le nom de cet enfant ? demanda-t-elle à l'enfant.

"Je m'appelle [Enfant]".

« Comment s'appelle ce chien ? »

"Je m'appelle [Chien]".

« Et qui a ramené le gâteau au chocolat à la maison ?

"Je l'ai ramené à la maison, Jane", le garçon sd, avec un sourire.

« Qui est le grand méchant loup ?

Le garçon regarda Jane.

"Oh, c'est juste une ligne d'une chanson," Jane sd, souriant.

"Oh vraiment?"

"Eh bien, tu sais comment tu racontes une histoire ? C'est comme ça que tu commences une chanson", expliqua Jane.

"Oh, je vois," le garçon sd.

« Qui a mangé le gâteau au chocolat ? » demanda Jeanne.

Le garçon hocha la tête vers le chien.

"Je l'ai fait", le garçon sd.

« Vous voyez ce que je veux dire. Qui l'a mangé ?

"Je l'ai mangé, Jane", le garçon sd, avec un sourire.

« Qui l'a emporté ? »

"Je l'ai emporté, Jane", le garçon sd, avec un sourire.

"Qu'est-ce?"

"C'est moi", dit le garçon en désignant le chien.

« Qui est le grand méchant loup ?

"Je suis, Jane", le garçon


Voir la vidéo: Livre Audio Nos petites enquêtes - Qui a mangé le gâteau au chocolat? Islam pour enfants (Janvier 2022).