Santé des animaux

Maladie ulcéreuse du koi

Maladie ulcéreuse du koi

Le karpe ornemental, ou koi, est parmi les poissons les plus populaires de l'aquarium. Ils apportent un grand plaisir, mais les propriétaires doivent se méfier d'une maladie potentiellement mortelle dont beaucoup sont la proie. La maladie ulcéreuse du koi est une infection bactérienne causée par la bactérie appelée aeromonas salmoncida. Il peut être traité par des antibiotiques, même si votre poisson peut finir par être marqué. Le meilleur remède contre la maladie est de la prévenir en suivant certaines procédures d'entretien de base du réservoir.

La maladie ulcéreuse des carpes koï est particulièrement répandue au printemps et à l'automne, et elle apparaît fréquemment dans le mois suivant l'introduction de nouveaux poissons dans l'étang ou l'aquarium. Les poissons touchés ont généralement des ulcères peu profonds ou profonds quelque part sur le corps ou présentent un pop-eye, des taches sanglantes et un abdomen distendu. Ces ulcères peuvent exposer le poisson à une invasion par d'autres maladies et sont susceptibles d'entraîner la mort s'ils ne sont pas traités.

Soins vétérinaires

Votre vétérinaire peut être en mesure de diagnostiquer la maladie grâce à des tests bactériens et en étudiant l'histoire de votre poisson et ses signes cliniques. Lorsque l'état est identifié tôt et que les poissons sont traités de manière appropriée avec des antibiotiques, le pronostic est passable à bon, bien que les poissons survivants puissent avoir des cicatrices permanentes. Lorsque cela est possible, un traitement antibiotique injectable des poissons cliniquement affectés, ainsi qu'un traitement oral d'autres poissons dans l'étang ou l'aquarium, est recommandé. Assurez-vous d'administrer uniquement les antibiotiques prescrits et ne le faites que sous la direction et la supervision d'un vétérinaire agréé qui a examiné votre poisson.

Soins préventifs

La meilleure façon de prévenir la maladie ulcéreuse des carpes koï est de mettre en quarantaine les nouveaux poissons d'étang d'aquarium pendant au moins un mois. Cette pratique, à tout le moins, devrait identifier les poissons infectés avant qu'ils aient une chance de propager cette maladie bactérienne à votre population de poissons établie. D'autres mesures préventives importantes comprennent le maintien d'une excellente qualité de l'eau, la réalisation de changements d'eau fréquents (au moins 25 pour cent chaque mois), le surpeuplement de votre système aquatique et le maintien de températures stables et d'un approvisionnement en air adéquat.