Maladies maladies des chiens

Guide pour traiter les allergies de votre chien

Guide pour traiter les allergies de votre chien

Aperçu du traitement des allergies aux chiens

Les allergies et les problèmes qu'elles provoquent chez leurs chiens sont l'une des conditions les plus difficiles auxquelles les propriétaires de chiens doivent faire face. Au printemps et au début de l'été, les appels commencent à rouler: "Doc, aide-moi avec les allergies cutanées de mon chien!"

Les allergies sont l'un des problèmes les plus frustrants pour les propriétaires et le vétérinaire. Les propriétaires doivent souvent suivre plusieurs traitements avant d'en trouver un efficace et peuvent avoir l'impression que rien ne fonctionne vraiment pour leur chien. Les effets des traitements sont temporaires, les symptômes réapparaissent ou le traitement qui fonctionne a des effets secondaires importants. Du côté du vétérinaire, les options de traitement des allergies cutanées sont rarement, voire jamais, idéales, et aucun produit ne fonctionne de manière cohérente et permanente pour tous les chiens et les allergies.

Que sont les allergies aux chiens?

Les allergies aux chiens sont courantes et peuvent présenter une affection chronique à vie avec laquelle les animaux de compagnie et les propriétaires doivent lutter tout au long de leur vie. Les allergies ne se limitent pas non plus à un seul problème spécifique. Les «allergies» sont un terme très général pour décrire un groupe d'allergies cutanées qui peuvent être causées par une multitude de facteurs chez les chiens. Les termes médicaux couramment utilisés par les vétérinaires incluent la dermatite allergique et les termes liés à la cause, y compris l'allergie aux piqûres de puces, l'allergie alimentaire et l'atopie.

Les allergies sont des réactions immunitaires à une substance donnée (allergène) que le corps reconnaît comme étrangère. Ces réactions surviennent à la suite d'une exposition initiale à l'allergène, souvent associée au développement ultérieur d'une hypersensibilité qui provoque des démangeaisons et une inflammation lors d'expositions futures.

Quelles sont les allergies aux chiens les plus courantes?

Les classes de dermatite allergique les plus courantes chez les chiens comprennent les allergies aux piqûres de puces, les allergies alimentaires et l'atopie. Cette dernière classe est une condition allergique causée par des allergènes inhalés ou l'absorption d'allergènes par la peau. Il est courant que certains chiens souffrent d'allergies multiples; ils peuvent être allergiques au poulet mais aussi aux pollens de graminées, moisissures, pollens d'arbres et puces. De nombreux chiens développent de multiples allergies à de nombreuses choses différentes, ce qui peut compliquer davantage le processus de traitement.

Quels sont les signes d'allergies chez les chiens?

Les premiers symptômes que les propriétaires voient généralement chez les chiens allergiques sont les plus liés aux allergies cutanées. Ils comprennent le grattage, le léchage et la mastication ou la morsure de la peau, des pieds et des oreilles.

D'autres signes de signes d'allergies chez les chiens comprennent:

  • zones rouges, surélevées et squameuses sur la peau
  • mâcher aux pattes
  • gratter le museau et le frotter sur le sol ou avec les pattes
  • secouant la tête
  • bosses, croûtes ou vésicules remplies de pus sur la peau
  • augmentation de la pigmentation de la peau
  • peau épaissie
  • perte de cheveux
  • taches brunâtres autour de la maison (causées par des taches salivaires)
  • se gratter les oreilles
  • hochements de tête (suggérant une infection de l'oreille)

Quelles sont les allergies au printemps, à l'été et à l'automne pour les chiens?

Certaines allergies chez les chiens peuvent avoir une saisonnalité; c'est-à-dire qu'ils sont plus répandus ou plus sévères pendant certaines saisons. Bien que les symptômes diffèrent selon les individus, voici quelques règles générales pour les allergies aux chiens les plus courantes:

  • Les allergies alimentaires ne sont pas saisonnières dans la plupart des cas, car le chien a mangé l'ingrédient toute l'année.
  • Les allergies aux puces peuvent affecter les chiens au printemps, en été et en automne. Les vétérinaires voient parfois les pires allergies aux puces à l'automne lorsque les puces ont eu tout l'été pour se multiplier et que les quantités de puces sont les plus élevées.
  • Les allergies au pollen des arbres et des graminées peuvent être pires au printemps.
  • Les allergies à la moisissure peuvent être mauvaises toute l'année mais sont pires pour de nombreux chiens en automne et en hiver. Certaines moisissures se développeront sur les feuilles mortes et dans les sous-sols humides et humides.
  • Les allergies aux acariens peuvent être mauvaises toute l'année, mais certains propriétaires de chiens les trouvent pires en hiver une fois la maison fermée et les chiens moins exposés à l'extérieur.

De nombreux chiens commenceront à développer des allergies entre un et deux ans et deviendront allergiques à plus de choses en vieillissant. Certains chiens semblent avoir des allergies saisonnières au début de la vie, ce qui deviendra plus constant à mesure qu'ils développeront plus d'allergies à plus de choses. Les chiens souffrant d'allergies graves finiront par avoir des démangeaisons toute l'année.

Les chiens affectés par les saisons peuvent ne pas avoir besoin de médicaments pendant certaines parties de l'année. Une observation attentive et de bons registres peuvent aider à identifier les allergies saisonnières aux chiens et à les maintenir gérables.

Qu'est-ce qui cause les allergies aux chiens?

La plupart des scientifiques pensent que les allergies aux chiens sont une maladie héréditaire. Une fois qu'un chien est diagnostiqué, minimiser l'exposition au problème fautif est une option. Le traitement pour contrôler les symptômes et la réponse du corps aux allergènes en est un autre.

Comment diagnostiquez-vous les allergies aux chiens?

La plupart des chiens allergiques sont diagnostiqués sur la base de leurs antécédents et de leur examen physique. Pour déterminer leurs allergies spécifiques, des tests cutanés et / ou des tests sanguins peuvent être nécessaires.

La première étape que la plupart des vétérinaires recommandent lors de l'examen d'un chien suspecté d'allergies consiste à exclure d'autres causes de démangeaisons telles que les parasites cutanés (démodécie ou gale sarcoptique) ou les infections fongiques (telles que la teigne, également appelée dermatophytose). Les tests de diagnostic peuvent inclure des cultures fongiques ou des raclures cutanées pour rechercher les parasites.

Comment savoir à quoi mon chien est allergique?

Il peut être très difficile de dire à quoi un chien est allergique. Le meilleur moyen est d'effectuer des tests cutanés ou des tests sanguins.

Vous trouverez ci-dessous quelques directives pour vous aider à mieux comprendre les allergies aux chiens les plus courantes et ce qui pourrait affecter votre chien.

  • La dermatite allergique aux puces est la maladie cutanée allergique la plus courante aux États-Unis. Les chiens allergiques aux puces ont tendance à mâcher et à se gratter à l'arrière, de sorte que les lésions sont généralement visibles sur la croupe, sur le ventre et entre les pattes arrière. Cette différence permet de différencier cette maladie de l'atopie. Il est cependant possible de voir une allergie à l'atopie et aux puces chez le même animal. Comme les allergies alimentaires, l'atopie est parfois sensible au traitement aux corticostéroïdes (hormones).
  • Les chiens souffrant d'allergies secondaires à l'atopie commencent généralement à développer des symptômes relativement tôt dans la vie, souvent à l'âge d'un an. Les symptômes sont généralement saisonniers au début, la plupart des chiens présentant des signes cliniques pendant les mois d'été lorsque des allergènes en suspension dans l'air (tels que les pollens végétaux) sont présents à des concentrations plus élevées. À mesure que les chiens atopiques vieillissent, ils ont tendance à devenir allergiques à plus de substances. Finalement, leurs démangeaisons peuvent survenir toute l'année.
  • Les allergies alimentaires chez les chiens provoquent généralement une affection cutanée prurigineuse. Comme pour l'atopie, les chiens souffrant d'allergies alimentaires mâchent souvent leurs pieds, se frottent le visage et se grattent les oreilles. Ainsi, les symptômes d'une allergie alimentaire sont pratiquement indiscernables de ceux de l'atopie. Une différence importante à retenir est que les symptômes de l'atopie commencent généralement entre un et quatre ans alors que les allergies alimentaires peuvent commencer à tout âge. Un chien présentant des symptômes qui a moins de huit mois ou plus de six ans est peu susceptible d'avoir une atopie. De plus, l'atopie est généralement bien contrôlée par un traitement avec des corticostéroïdes tels que la prednisone. Les allergies alimentaires réagissent de façon variable à la prednisone; seulement environ 50 pour cent des chiens affectés verront une amélioration après le traitement.

(?)

Comment les allergies aux chiens sont-elles traitées? Traitement des allergies cutanées chez les chiens

Le traitement des allergies cutanées chez les chiens peut inclure des médicaments qui peuvent atténuer les symptômes, mais ils ne traitent pas la cause sous-jacente de l'allergie. Prendre soin de chiens allergiques est extrêmement frustrant; la réaction allergique est une maladie qui dure toute la vie et qui ne se guérit pas facilement.

L'immunothérapie (vaccins qui agissent en modifiant la réponse immunitaire de votre chien aux allergènes) est considérée comme le meilleur traitement pour les cas d'allergie modérés à sévères ou persistants. Cependant, les recommandations pour votre chien allergique dépendront des symptômes sous-jacents de votre chien (tels que la guérison des infections cutanées, des irritations causées par des démangeaisons et des otites qui nécessitent des médicaments) ainsi que du traitement des causes potentielles de réactions allergiques telles que les puces.

Votre vétérinaire peut recommander ce qui suit pour les soins des allergies aux chiens:

  • Médicaments contre les puces (pour les chiens allergiques aux puces)
  • Régimes à ingrédients limités (pour les chiens souffrant d'allergies alimentaires ou d'allergies multiples)
  • Les antihistaminiques, notamment Benadryl, Chlortrimeton et Zyrtec; il y en a beaucoup sur le marché, et certains chiens réagissent à un antihistaminique mais pas à un autre tant de propriétaires d'animaux essaient une variété avant de conclure qu'ils ne fonctionnent pas.
  • Suppléments d'acides gras pour soulager les démangeaisons en modulant la réponse immunitaire; certains acides gras tels que l'acide eicosapentanoïque (présent dans l'huile de poisson) aident à modifier la composition chimique des membranes cellulaires et, finalement, les types de médiateurs chimiques produits lors de la réponse allergique, ce qui se traduit par une réponse plus douce du corps. Comme les antihistaminiques, ces produits ne sont pas utiles chez tous les animaux affectés, mais ils sont très sûrs. Certains chiens qui ne répondent pas bien aux antihistaminiques peuvent répondre à une combinaison d'antihistaminiques et d'acides gras.
  • Antibiotiques pour traiter une infection bactérienne secondaire de la peau (appelée pyodermite) ou des otites; les infections à levures de la peau et des oreilles doivent également être traitées occasionnellement.
  • Thérapie topique pour les plaies cutanées (souvent une pulvérisation d'une solution d'antibiotique et de stéroïde)
  • Shampooings apaisants et thérapeutiques; la thérapie topique peut être très utile pour gérer les démangeaisons causées par les allergies. Les shampooings contenant de la farine d'avoine colloïdale sont apaisants et hydratants et peuvent être utilisés fréquemment sans dessécher la peau. Certains shampooings à base d'avoine contiennent des anesthésiques topiques ou des corticostéroïdes qui sont très sûrs et aident à réduire davantage les démangeaisons.
  • Corticostéroïdes (médicaments de type cortisone tels que la prednisone); ceux-ci sont très efficaces pour réduire les symptômes des allergies, mais ils ont de nombreux effets secondaires potentiels qui limitent leur utilisation à long terme. Cette classe de médicaments est très efficace chez les chiens allergiques; malheureusement, ces médicaments ont également de nombreux effets indésirables potentiels qui limitent leur utilisation à long terme. Des exemples des effets indésirables des corticostéroïdes comprennent une augmentation de la consommation d'eau et des mictions, une augmentation de l'appétit et de l'apport alimentaire conduisant à l'obésité, une suppression du système immunitaire conduisant potentiellement à des infections secondaires, une irritation de l'estomac, des altérations des tests de la fonction hépatique et une suppression des surrénales normales. activité de la glande. Les corticostéroïdes à courte durée d'action administrés par voie orale sont plus sûrs que les corticostéroïdes injectables à longue durée d'action car les premiers peuvent être rapidement éliminés du corps de l'animal en cas d'effets indésirables. Tout chien qui peut être aidé par des corticostéroïdes injectables à longue durée d'action peut être soulagé tout aussi efficacement et avec moins de risques grâce à l'utilisation de corticostéroïdes administrés par voie orale à courte durée d'action.
  • Immunothérapie (hyposensibilisation, désensibilisation, vaccins contre les allergies); il s'agit en théorie de la forme de traitement idéale pour les soins aux allergies aux chiens et il est recommandé pour les chiens qui ne peuvent pas être gérés de manière sûre et efficace avec une thérapie symptomatique. Le mécanisme exact par lequel l'immunothérapie fonctionne n'est pas bien compris, mais l'objectif est d'induire une tolérance du système immunitaire aux allergènes auxquels l'animal est sensible. Cette technique est efficace chez 60 à 80% des chiens atopiques. Un extrait des allergènes sélectionnés par les tests d'allergie est préparé. Initialement, une petite quantité est injectée fréquemment (tous les 1 à 2 jours) et la posologie est progressivement augmentée. En raison de la fréquence des injections, votre vétérinaire peut vous montrer comment administrer les injections à domicile. Une fois que la dose cumulée atteint un certain niveau, l'intervalle d'injection est lentement augmenté jusqu'à ce que les injections soient administrées toutes les 2 à 3 semaines. L'intervalle peut alors être maintenu pendant une période de temps relativement longue. L'amélioration est graduelle et votre chien pourrait ne pas en bénéficier de façon marquée pendant les 3 à 6 premiers mois d'immunothérapie. Des antihistaminiques, des suppléments d'acides gras et des shampooings apaisants peuvent être utilisés pendant que la tolérance immunologique se développe.
  • Utilisation d'un médicament immunomodulateur appelé cyclosporine A (Atopica®, Novartis); la cyclosporine a des propriétés qui luttent contre l'inflammation et les démangeaisons. Il est généralement commencé quotidiennement et souvent diminué à un jour sur deux ou à un troisième ou quatrième jour à mesure que les signes cliniques s'améliorent. Cela peut prendre de quatre à huit semaines pour voir une amélioration.
  • Une nouvelle thérapie appelée Oclacitinib (Apoquel); ce médicament a été très efficace pour contrôler les démangeaisons chez les chiens allergiques. Il cible uniquement les cytokines impliquées dans le processus de démangeaison. Le début du soulagement peut se faire dès 4 heures, et le traitement contrôle les démangeaisons dans les 24 heures. De nombreux vétérinaires aiment ce médicament car il contrôle les démangeaisons sans les effets secondaires des stéroïdes.

(?)


Voir la vidéo: Allergie du chien : connaissez-vous la cause RÉELLE ? (Janvier 2022).