Maladies maladies des chiens

Toxicité des plantes pour les vacances d'automne et d'hiver chez les chiens

Toxicité des plantes pour les vacances d'automne et d'hiver chez les chiens

Les fleurs et les plantes ajoutent de la beauté à toutes les vacances, et elles font de grands cadeaux de vacances. Mais si votre famille comprend des chiens, vous voudrez peut-être savoir quelles plantes sont sûres et lesquelles vous devez éviter.

Voici une liste de plantes à éviter autour des chiens. N'oubliez pas que l'ingestion de bulbes provoque souvent les maladies les plus graves.

Plantes de vacances d'automne et d'hiver toxiques pour les chiens

  • houx (Ilex sp.). Cette plante, que l'on trouve couramment aux alentours de Noël, peut provoquer des vomissements et des diarrhées intenses. Une dépression mentale peut également survenir.
  • Amaryllis (Amaryllis spp). L'ingestion peut entraîner des vomissements, de la diarrhée, de la dépression, un manque d'appétit, des tremblements, une bave et des douleurs abdominales.
  • Du gui (Phoradendron spp.). Cette plante, une autre plante de Noël, peut également provoquer des vomissements et des diarrhées importants. De plus, cette plante a été associée à des difficultés respiratoires, à un ralentissement du rythme cardiaque, à un effondrement et, si beaucoup est ingéré, la mort est survenue. Certains animaux peuvent même montrer un comportement erratique et des hallucinations possibles.
  • Poinsettia (Euphorbe). Cette plante peut provoquer une irritation de la bouche et de l'estomac et parfois des vomissements. Il a un faible niveau de toxicité et est surestimé comme plante toxique. Beaucoup de gens le considèrent essentiellement non toxique.
  • Cactus de Noël, cactus de Thanksgiving, cactus de Pâques (Schlumbergera ou Zygocactus). Chez les chiens, si de grandes quantités de cette plante sont ingérées, des vomissements, éventuellement avec du sang, de la diarrhée, éventuellement avec du sang et une dépression mentale ont été rapportés. Avec de petites ingestions, il n'y a généralement aucun signe de toxicité. Ces plantes sont considérées comme des plantes à faible toxicité.

    Certaines plantes toxiques pour les vacances d'hiver moins courantes comprennent:

  • Doux-amer américain (Celastrus scandens). L'ingestion entraîne une faiblesse, des vomissements et des convulsions.
  • Douce-amère européenne (Solanum dulcamara). L'ingestion entraîne de la bave, des vomissements, de la diarrhée, de la dépression, un manque d'appétit, une faiblesse, de la confusion et un rythme cardiaque bas.
  • Chrysanthème (Chrysanthemum morifolium). L'ingestion entraîne des vomissements, de la diarrhée, de la dépression, de la bave et un manque d'appétit.
  • Rose de noël (Helleborus niger). L'ingestion entraîne des douleurs abdominales, des vomissements, une diarrhée sanglante et un délire.
  • Cerise de Jérusalem (Solanum pseudocapsicuni). L'ingestion entraîne des vomissements, de la diarrhée, des ulcères buccaux, des convulsions, une dépression mentale, une dépression respiratoire, un choc et la mort.
  • Crocus d'automne (Colchicum autumnale). L'ingestion des bulbes entraîne une irritation de la bouche, des vomissements ensanglantés, de la diarrhée, un choc, une insuffisance rénale, des lésions hépatiques et une suppression de la moelle osseuse.
  • Cactus de Thanksgiving (Zygocactus truncactus). L'ingestion entraîne des vomissements, de la diarrhée et de la dépression. Les chats peuvent également se développer de façon stupéfiante.
  • Palmier Christams (Veitchia merrillii). Cette plante est considérée comme non toxique.
  • Orchidée de Noël (Cattleya trianaei). Cette plante est considérée comme non toxique.
  • Fougère poignard de Noël (Polystichym spp). Cette plante est considérée comme non toxique.
  • Gui cactus (Thipsalis cassutha). Cette plante est considérée comme non toxique.
  • Buisson ardent (Alatus euronyme). L'ingestion peut entraîner des vomissements, de la diarrhée, une dépression et un manque d'appétit.