Général

Laxité des tendons de flexion chez le poulain nouveau-né

Laxité des tendons de flexion chez le poulain nouveau-né

Des anomalies musculo-squelettiques sont souvent présentes chez le poulain nouveau-né. Beaucoup de ces anomalies se limitent d'elles-mêmes et bénéficient d'une négligence bénigne. Les problèmes deviennent plus graves lorsque la déformation inhibe la capacité du poulain à chercher et à recevoir du colostrum et de la nourriture. Certaines des déformations les plus courantes que nous voyons impliquent les tendons de flexion.

Les tendons fléchisseurs laxistes sont le trouble le plus courant observé chez le poulain nouveau-né. Il peut être impropre d'appeler ce problème un laxisme tendineux. Le laxisme provient des muscles plutôt que des tendons. Le laxisme peut varier en degré, d'une légère chute du boulet à une faiblesse grave avec le poulain marchant sur la surface arrière du boulet avec les orteils pointés vers l'air. La laxité tendineuse peut être présente dans les quatre membres. Bien que le plus souvent vu dans le boulet et le paturon, il peut également être vu dans le carpe (genou). Il semble impliquer les membres arrière avec une plus grande fréquence.

La cause de cette faiblesse congénitale est inconnue. Le manque de stress musculo-squelettique ou de tension in utero peut jouer un rôle dans son développement. Les poulains prématurés sont plus susceptibles d'avoir des tendons laxistes. Les poulains nés sans laxisme peuvent l'acquérir s'ils deviennent affaiblis pour une autre raison.

Diagnostic

Le diagnostic de ce problème est évident à l'examen du poulain. Aucun test spécial n'est nécessaire. Si le poulain semble prématuré, vous pouvez radiographier les membres pour déterminer si les os du carpe sont complètement ossifiés.

Traitement

Aucun traitement spécifique n'est nécessaire au cours de la première semaine ou deux de la vie. À mesure que le poulain devient plus coordonné et agile, le tonus musculaire augmente et resserre les structures tendineuses. Dans les cas où les poulains marchent sur les bulbes de leurs talons ou sur le dos du paturon, un léger bandage peut être nécessaire pour éviter les abrasions dans ces régions. Le bandage lourd des jambes n'est pas indiqué. Un pansement ou une attelle entraînera une désutilisation des muscles des jambes, une faiblesse et une augmentation du laxisme.

Si le temps et l'augmentation de l'activité musculaire ne résolvent pas le laxisme, une coupe et un ferrage correctifs peuvent être appropriés. Souvent, les talons du pied ont envahi et doivent être raccourcis. Cela peut être fait en quelques passes avec une râpe à sabot. Une petite chaussure avec une extension de talon de 1,5 pouces peut être appliquée au pied. Cela abaissera efficacement l'orteil et relèvera le boulet. La taille et la douceur de la paroi du sabot rendent difficile la fixation de la chaussure au pied. Des extensions de talon temporaires peuvent être conçues à partir d'abaisse-langue et collées à la paroi du sabot avec du ruban adhésif. Il a été recommandé de façonner la chaussure en contreplaqué et de la fixer via des fils placés à travers des trous percés dans la paroi du sabot. J'ai eu plus de chance avec la nouvelle colle sur les chaussures, qui peut être faite pour s'adapter au pied du poulain.

Soins à domicile et prévention

Les poulains devraient pouvoir faire de l'exercice contrôlé. Quelques heures de participation dans un petit paddock par jour aideront à renforcer les muscles, qui à leur tour sembleront resserrer les tendons. Vérifiez les bulbes des talons du poulain et le dos de ses paturons pour toute écorchures ou plaies. S'il y a des blessures, elles doivent être nettoyées avec un savon doux, puis protégées avec un léger bandage maintenu par un morceau de ruban adhésif. N'appliquez pas d'enveloppement pour les jambes. Les enveloppes de support augmenteront en fait le laxisme au lieu de l'améliorer.

Si le laxisme tendineux interfère avec le poulain debout et allaitant tout seul, vous devrez peut-être intervenir jusqu'à ce que le poulain puisse se tenir debout sans aide. Il est très important que le poulain reçoive le premier lait de la jument, le colostrum, qui est riche en anticorps nécessaires pour le poulain. Le poulain devrait recevoir du colostrum dans les trois premières heures de la naissance.

Il n'existe aucun moyen connu pour éviter ce problème.